L’Histoire ment comme elle respire.

        On n’en trouvera jamais la preuve absolue. Si l’Histoire a menti, rien ne peut

        plus l’obliger à dire la vérité. Les témoins sont morts sans laisser de trace. 

                 Pierre Miquel, Les Mensonges de l’Histoire, (Paris, 2002)

 

        « Il y a deux histoires : L’histoire officielle, menteuse, puis l’histoire secrète,

        où sont les Véritables causes des évènements. »    

                 Honoré de Balzac 

 

 

Il s’agit d’une pièce de musique acousmatique sur le thème des femmes effacées dans l’Histoire et même par l’Histoire. La musique sera ponctuée par des textes historiques, théâtralisés, pour renforcer le sens de la musique et encourager le dialogue sur la représentation des femmes. Un projet à l’objectif d’ouvrir les esprits et les oreilles.

Les Femmes Invisibles: Les Silences de l'Histoire

© 2013 Cie Ijika